Centrale d'alarme, zones, type de zone, AP et sorties:

Qu'est-ce qu'une centrale d'alarme ? Comment fonctionne t'elle ? Qu'est-ce qu'une zone ou une zone d'auto-protection ? Quels sont les différents type de zones ? Qu'est-ce qu'une sortie ? Autant de questions que la plupart des particuliers se posent.


La centrale d'alarme est l'élément principale et bien sûr indispensable à tout système d'alarme digne de se nom. C'est le cœur de votre installation. Elle doit être alimentée en 220 VAC et doit obligatoirement disposer d'une batterie de secours (à prévoir car non livrée avec la centrale) en cas de coupure secteur. Elle intègre un chargeur pour entretenir les différentes batteries (la sienne et celles des sirènes auto-alimentées) et d'une alimentation qui servira à alimenter les périphériques externes (détecteurs, transmetteur, etc...). 

Question fréquente:
Q:
 Et les différents détecteurs sont-ils alimentés aussi en 220 VAC ?
R: Non, tous les périphériques externes d'un système d'alarme filaire sont alimentés en basse tension (12V) par la centrale.

Tous les branchements (zones, sorties, alimentation,...) s'effectuent pour la plupart depuis des borniers à vis (aussi bien sur la centrale que sur la pluparts des détecteurs), il vous suffira donc de dénuder l'extrémité de vos câbles (sur 6 à 10 mm env.), de les étamer éventuellement (voir paragraphe B ci-dessus) et d'utiliser un simple tournevis plat. 

Attention à ne pas visser trop fort pour ne pas endommager le bornier.


                         
Il existe des centrales à clavier intégré ou déporté avec affichage à Leds ou LCD (visualisation des noms des zones en clair). Entièrement programmable (sous forme de codes ou de menus défilants selon les modèles), vous pourrez reconfigurer votre centrale selon vos besoins (zone à déclenchement instantanée, temporisée, incendie, panique, modifier les différentes temporisations, les codes, etc...).

Question fréquente:
Q:
 En cas de coupure totale de l'alimentation (secteur et batterie) vais-je perdre toute ma programmation ?

R: Non bien heureusement, toutes nos centrales disposent d'une mémoire EEPROM non volatile. Ainsi même en cas de coupure totale, vous conserverez toute votre programmation.


Une centrale programmable dispose généralement d'un code dit "Installateur" et d'un code "Maitre et ou utilisateur(s)".

Le code installateur: permet de programmer la centrale (temporisations, type de zones, etc..) et de modifier le code installateur.

Pour information: Ce code permet généralement d'inhiber les zones d'auto-protection et donc de pouvoir changer les différentes batteries (centrale et sirènes) sans risque de déclenchement.


Le code Maitre/utilisateur: permet de mettre en route et d'arrêter la centrale ou d'arrêter les sirènes (en cas de déclenchement), de voir l'historique et de modifier le/les codes utilisateur(s).

Important: Ne jamais modifier les codes installateur et utilisateur(s) avec un code identique, sans quoi votre centrale risque d'être bloquée dans le sens ou vous ne pourrez plus avoir accès au mode installateur.

Une centrale dispose souvent de plusieurs modes de mise en service (TOTAL, PARTIEL, etc...), qui permettent de désactiver certaines zones (idéal pour faire une protection périmétrique de nuit par exemple en désactivant les radars, vous pourrez ainsi "vous balader" dans votre habitation tout en étant protégé de l'extérieur).


Les zones ?
Une centrale d'alarme dispose d'un certains nombres d'entrées appelées zones (ou boucle de détection). Une zone s'apparente à "un interrupteur fermé" (qui représente vos détecteurs), dès l'ouverture de celui-ci, la centrale activera une/des sortie(s) qui déclencheront à leur tour un/des dispositifs sonore et/ou visuel (sirène, flash, transmetteur, etc...).

Une zone peu contenir un ou plusieurs détecteurs (ses derniers seront alors "montés en série") et peuvent correspondre par exemple aux détecteurs d'une pièce en particulier (entrée, salon, garage, etc...) ou d'une fonction spécialisée (volumétrique ou périmétrique).



Mais dans la mesure du possible le plus pratique est d'utiliser un minimum de détecteurs par zone. En effet il est alors plus facile de "repérer" une détecteur "ouvert" ou ayant causé une alarme, sur une zone comportant peu de détecteur que sur une zone comportant un grand nombre de détecteurs (comme dans l'exemple ci-dessous).




Informations à savoir: Pour armer votre centrale TOUTES les zones doivent être fermées sans quoi vous aurez un défaut et ne pourrez pas mettre en route votre système. Pour vous faciliter l'installation et l'usage, choisissez une centrale avec un nombre important de zones. Toutes zones non utilisées devront être shuntées (sous peine d'être en défaut). 


Type de zones:
Comme indiqué ci-dessus les zones sont entièrement programmables, vous pourrez donc aisément les configurer selon un type de déclenchement souhaité: instantané ou temporisé (dit retardé à l'entrée) étant les plus courant, mais il existe bien d'autres types de déclenchement possible comme: dernière issueforcéeroute d'entréeincendiepanique, etc... (dont la dénomination peu changer d'une centrale à l'autre) qui peuvent être très pratique dans certains cas. Dont nous allons vous décrire quelques une ci-dessous.

Type instantanée: Comme son nom l'indique une zone instantanée déclenchera immédiatement vos sirènes suite à l'ouverture de cette dernière. 

Type temporisée: A l'inverse une zone temporisée ne déclenchera les sirènes qu'après un laps de temps (réglables) vous permettant ainsi de venir taper votre code pour arrêter votre centrale. Ce type de zone est le plus souvent utilisé pour une porte d'entrée.

Type forcée: Comme indiqué ci-dessus pour armer votre centrale toutes les zones doivent être "fermées", dans le cas ou vous disposer d'un détecteur volumétrique à l'endroit de votre clavier cela peut donc poser problème car une fois sur 2 vous ne pourrez pas mettre votre système en route. Ce type de zone permet donc de forcer l'armement de la centrale même si la dite zone est en défaut. Vous laissant ainsi le temps de la temporisation de sortie pour quitter des lieux. 

Type route d'entrée: Lors de la temporisation d'entrée, la plupart des centrales "inhibent" uniquement les zones retardées, ce qui peut quelque fois poser problème car, il est impossible d'utiliser une radar (à détection instantanée) à proximité du dispositif de mise en route (clavier) sous peine de déclencher les sirènes à chaque fois que vous approcherez de ce dernier pour mettre hors-service votre centrale, ce qui oblige, dans ce cas à les configurer en détection retardée.

Pour "palier" à cette limitation ce type de zone en "route d'entrée" permet de "créer" un "chemin d'accès" menant à la centrale que l'utilisateur devra impérativement suivre pour venir "arrêter" cette dernière, car au moindre écart de trajet de sa part, l'alarme retentira. Le principe étant qu'à la base, toutes les zones (autres que temporisées) sont configurées en détection instantanée.

Dès lors, une intrusion sur ces dernières déclenchera instantanément l'alarme, jusque la rien de bien différents des autres systèmes. Par contre lors de l'ouverture de la porte d'entrée temporisée, seules les zones programmées en routes d'entrée seront éjectées. Ceci permet donc d'utiliser un radar qui déclenchera instantanément les sirènes si on s'approche "n'importe comment" de votre alarme et qui vous laissera "passer" dès lors que vous entrerez par la "bonne" issue et que vous suivrez un chemin bien précis.


Type incendie: est un type de zone destiné à recevoir des détecteurs de fumée et/ou chaleur, cette zone sera alors gérée 24h/24h quelque soit l'état de marche de votre centrale. Elle génère le plus souvent un son modulé différent d'une alarme intrusion en cas de déclenchement (si la centrale est équipé d'une sirène/haut-parleur intégrée).

Bon à savoir: Ne jamais placer un détecteur de fumée dans une pièce humide (salle de bain, cuisine, etc..) car risque de déclenchement intempestif. Privilégié les chambres, les couloirs, cage d'escalier et éviter les angles de mur mais plutôt le milieu d'une pièce et de préférence au plafond plutôt que sur un mur. De même veuillez à vérifier le bon fonctionnement de vos détecteurs au moins une fois par an.

Type panique: est un type de zone destiné à recevoir des boutons-paniques ou télécommande (via un récepteur radio), cette zone sera alors également gérée 24h/24h quelque soit l'état de marche de votre centrale. Elle génère souvent en plus d'un déclenchement des sirène une activation d'une sortie spécifique.



Auto-protection ?
Les zones d'auto-protections (appelées aussi boucles d'auto-surveillance ou 24h/24h), sont des zones à part entières gérées 24h/24h quelque soit l'état de fonctionnement de votre centrale (Marche, Arrêt, Partiel etc...), contrairement aux zones "de détections" qui elles ne sont gérées qu'une fois la centrale armée.

Elle permet de déceler tout sabotage de votre installation (démontage d'un clavier, ouverture de la centrale ou du capot de vos sirènes, coupure de fils, etc...) et déclencheront instantanément la/les sorties sirènes.

Sur un radar, un clavier, une sirène disposant d'une auto-protection ou sur la centrale, il s'agit d'un contacteur qui s'ouvre dès l'ouverture du capot. Ces contacts sont récupérés sur des borniers à vis. 

Sur les contacteurs d'ouvertures à sortie sur fils, il s'agit d'une simple boucle déjà moulée (donc invisible) à l'intérieur même du détecteur (schéma explicatif ci-dessous).





Sur les détecteurs d'ouvertures à borniers à vis vous devrez alors vous même réaliser cette boucle d'auto-protection (voir exemple ci-dessous):



Certains périphériques disposent d'une double auto-protection à l'ouverture et à l'arrachement.

Généralement moins nombreuses que les zones "de détections", vous devrez le plus souvent monter en séries toutes les auto-protections.

Information à savoir: Ce type de zone peu également recevoir des boutons poussoirs dits "boutons paniques", mais également une sortie en provenance d'un récepteur radio avec une télécommande radio, vous permettant de déclencher vos sirènes si une personne se sent agressée.


Et les sorties ?
Une sortie n'est pas une zone, elle ne "reçoit" aucun détecteur, elle sert à déclencher un dispositif de visualisation visuel ou sonore (voyant d'état, flash, sirènes, transmetteur, etc...). 

Il existe différent type de sortie soit directe soit relais:
Une sortie directe délivre généralement un potentiel soit apparition ou disparition d'un "+" ou d'un "-" (masse). Ce type de sortie ne pouvant pas délivrer un fort ampérage est le plus souvent utilisée pour déclencher un voyant, un flash voir une sirène à faible consommation.

Une sortie relais généralement RCT (Repos, Commun, Travail) donc à sortie NF (Normalement fermé) / NO (Normalement Ouvert) aussi nommée NC/NO (en Anglais) s'apparente à un "interrupteur" inverseur de puissance:

A l'état normal (dit repos) cet "interrupteur" est passant entre les bornes C et R (dit contact NF) comme indiqué sur le schéma ci-dessous.



A l'état actif (quand la centrale déclenche la sortie) cet "interrupteur" bascule alors de la borne R à la borne T (dit contact NO) ayant toujours le point C comme point commun (cf schéma ci-dessous).



Ce qui permet de disposer d'un contact sec qui s'ouvre ou se ferme selon vos besoins mais également d'amener une polarité depuis le point Commun permettant ainsi d'obtenir une tension qui apparait sur le Travail (appelé +12V en alarme) ou qui disparaît du Repos (appelé tension de blocage). 

La sortie relais est la plus utilisée pour piloter des sirènes de type auto-alimentées.