Comment câbler un(des) détecteur(s) sur une zone ?

Nous allons voir ici la partie la plus intéressante: le câblage. Si possible utiliser un câblage dit "en étoile" c'est à dire tirer un câble de chaque périphérique vers la centrale. Si ce procéder vous fera certes utiliser plus de câbles, il a l'avantage de pouvoir être maître de sont installation (il vous sera alors très facile d'isoler physiquement un détecteur bien particulier sur une zone).






Comme indiqué précédemment ne jamais mixer de détecteur périmétrique et volumétrique sur une même zone.

Une fois vos câbles passés, nous allons voir ensuite comment câbler les différents périphériques. Les câbles ayant plusieurs paires de fils aux couleurs différentes il sera judicieux d'être rigoureux et de garder toujours les mêmes couleurs (par exemple les fils rouge et noir pour les alimentations, jaune et vert pour les boucle de détection, marron et bleu pour l'auto-protection, etc...), ce qui vous facilitera la tâche.

Nous allons voir comment câbler les différents détecteurs (périmétrique et volumétrique) sur une zone.
Les zones non utilisées doivent être shuntées. Ici ne sera vu que le câblage de type NF (Normalement Fermé sans résistance EOL) qui est le plus utilisés. Le câblage de l'auto-protection sera vu à part.

Une zone ce caractérise physiquement généralement par:

un bornier 2 plots (par zone)


ou 

un bornier 2 plots avec 1 point commun (à une ou plusieurs zones)





Cas 1: Câblage d'un seul détecteur d'ouverture par zone (c'est le cas idéal et le plus simple à câbler car 1 détecteur = 1 câble = 1 zone):
Une zone n'est pas polarisée, c'est à dire qu'il n'y à pas de sens à respecter
--> comme sur les schémas ci-dessous peu importe le sens des fils (ici jaune et vert). 


Exemple avec zones à borniers 2 plots

Exemple avec zones à 1 plot commun




Cas 2: Câblage de plusieurs détecteurs d'ouverture sur une zone:
Lorsque vous avez plusieurs détecteurs sur une même zone, vous devez effectuer un câble dit en "série" (nécessitant parfois une soudure*) et non "en parallèle" (car dans ce dernier cas il faudrait que les X détecteurs s'ouvrent en même temps pour déclencher une alarme).

Si vous n'êtes pas adepte de la soudure, vous pouvez toujours utiliser des plots à connexion rapide





Mauvais mode de câblage car les 3 détecteurs doivent alors s'ouvrir en même temps pour déclencher une alarme




3 détecteurs en série sur une zone (câblage "en boucle"): Le câble part de la centrale, va sur le 1er détecteur, puis va d'un détecteur à l'autre et revient à la centrale
Beaucoup de câbles à tirer, pas de soudure à prévoir mais pas de possibilité d'isoler un détecteur en cas de problème.




Autre possibilité de câblage (nécessite soit une soudure, soit un plot de connexion rapide ou si vos contacts le permettent d'utiliser l'un des plots de libre) Moins de câble à tirer mais pas de possibilité d'isoler un détecteur en cas de problème.




Même exemple mais avec un câblage "en étoile". Plus de câble à tirer mais possibilité d'isoler un détecteur directement sur la "barrette de connexions" en cas de problème (câblage conseillé)




Cas 3: Câblage d'un détecteur volumétrique sur  une zone
C'est le même principe que le câblage d'un détecteur d'ouverture avec en plus 2 fils pour l'alimentation (attention à la polarité) et 2 fils d'auto-protection (dont nous verrons le câblage un peu plus bas).

Le plus est repéré généralement soit "+" ou "Aux +" ou "+12V" ou "12V" ou "VCC".
Le moins est repéré généralement soit "-" ou "Aux -" ou "0V" ou "GND".
La boucle de détection (zone) est repérée généralement soit "AA" (Alarme) ou "NF/C" ou "NC/COM" ou "R/C".
L'auto-protection est repérée généralement soit "AP" (Auto-protection) ou "TT" (Tamper en Anglais)



Attention à la polarité du "+" et "-"


Cas 4: Câblage de plusieurs détecteur volumétrique sur une même zone:
C'est le même principe que le câblage de plusieurs détecteurs d'ouverture mais avec les 2 fils d'alimentation (qui eux sont branchés en parallèle et non en série).
 




2 détecteurs en série sur une zone: cas où le câble ira d'un détecteur à l'autre (soudure ou plot rapide à prévoir*)
*Certain détecteur dispose parfois d'un 7ème plot supplémentaire pour éviter de souder ou pour y mettre une résistance d'équilibrage (EOL)





Même exemple mais avec un câblage en étoile. Possibilité d'isoler un détecteur (câblage conseillé).