Comment câbler une autoprotection ?

Qu'est-ce qu'une autoprotection ?
Vivement conseillée (surtout sur vos dispositifs extérieurs ou apparents), l'autoprotection vous permettra de détecter tout acte de sabotage (coupure d'un câble quand la centrale est à l'arrêt ou ouverture d'un capot ou arrachement). Elle est présente dans tous les détecteurs de mouvement, sur la plupart des détecteurs d'ouverture et sirènes, les digicodes, transmetteur et autres dispositifs de sécurité. Dans la plupart des cas les autoprotections devront être câblées en série sur une même zone d'autoprotection dédiée sur la centrale (sur un bornier 2 plots nommée parfois "Tamper" ou "T" en Anglais ou "AP"). Cette zone est surveillée 24h/24h quelque soit l'état d'armement de votre centrale d'alarme. Certaine centrale dispose de plusieurs zones d'autoprotection (vous pourrez donc créer plusieurs boucles d'autoprotection) pour faciliter le câblage et le repérage en cas de sabotage.


Dans notre exemple pour des questions de visibilité seul le câblage de l'autoprotection est représenté sur le schéma ci-dessous. 

Tout comme pour une zone "standard", une zone d'autoprotection n'est pas polarisée (pas de sens dans les fils).





 
 

Produit ajouté à ma liste